AMALGAME E-FORMATION

Lien:http://espaces.onlineformapro.com/espaces/commun/lettre/lettreinfo/Qedito/Q13_05_2001_1.asp

 

Je trouve un amalgame, de tous les usages des technologies de l’information en éducation, sous le seul chapeau de la dénomination formation en ligne et j’aimerais bien y voir plus clair…

L’usage de l’expression, formation ou apprentissage en ligne, pour couvrir tous les usages des technologies de l’information dans le domaine de la formation, relève du marketing et démontre le souci de faire moderne… mais….

Essayons d’y voir clair,
je pense qu’il faut faire des distinctions entre :

  • un enseignement dans une université virtuelle, utilisant des technologies électroniques :
    par exemple cours ou laboratoires enrichis par des contenus parfois multimédias, l’accès aux ressources Internet et l’utilisation du courrier électronique pour l’information, l’encadrement personnalisé et l’échange,
  • les différents modèles des cours de formation à distance : téléenseignement individualisé visant l’autoformation selon une approche asynchrone (en tout temps) et dont le matériel didactique et l’encadrement sont enrichis par l’utilisation plus ou moins intensive des technologies de l’information,cours accessibles à distance en groupe, selon un mode synchrone (des téléclasses). (Leelou a fleuri sur de nombreux sites)
  • ou encore des formations multimédias, accessibles en tout lieu et en tout temps (asynchrones) , permettant l’auto-formation dans un environnement interactif et tutoré et au sein d’une communauté d’apprenant

Chaque approche est différente et répond à des besoins différents.

L’important reste toujours la meilleure réponse pédagogique appropriée, mais si l’on parle de formation tout au long de la vie, d’autonomie de l’apprenant, de formation accessible par tous, au juste moment, alors n’oublions pas…

Les chercheurs en psychologie cognitive s’intéressent de près aux avantages des TIC en matière d’apprentissage, de mémorisation, de compréhension.
Ils nous disent que, généralement, on retient
10 p. 100 de ce qu’on lit;
20 p. 100 de ce qu’on entend;
30 p. 100 de ce qu’on voit;
50 p. 100 de ce qu’on voit et entend;
80 p. 100 de ce qu’on dit;
90 p. 100 de ce qu’on fait.
Grâce à leurs caractère visuesl, animés et interactifs, les TIC semblent à même de servir au mieux les objectifs d’apprentissage