Lien: http://blog.emandarine.net/

Bravo, je voulais le dire et l’écrire, j’ai été devancée.
Donc fair play je suis : place à l’article de Alexandre Mauric sur
son blog

Le Learning Game : un nouveau concept et un nouveau mot, qu’il va falloir rajouter à votre lexique de technopédagogue. Ce concept, qui s’intègre dans l’e-learning, cherche à placer l’apprenant dans une situation d’apprentissage attrayante et motivante.

Pourtant la définition du « Learning Game » ressemble à celle du «Sérois Games». D’après les créateurs de ce concept, ils se distingueraient pourtant clairement l’un de l’autre : alors que les Serious Games s’appuient sur la technologie avancée des jeux vidéo (en plaçant les joueurs dans un jeux de rôle à dessein pédagogique), le Learning Game, lui, propose de placer les apprenants dans un univers immersif, favorisant l’apprentissage et suscitant l’imaginaire.

Sur le papier et sur mon écran, j’ai l’impression que c’est exactement la même chose. Si ce n’est que l’on pourrait penser que le « Serious Game » s’adresse à des joueurs (sérieux) et que le « Learning Game » à des apprenants (joueurs).

Cela dit j’adopte le mot (j’avais déjà adopté le concept : rendre l’e-learning plus attrayant et plus efficace grâce à la simulation) ; parce qu’il est vrai que je préfère de loin le terme “Learning Game” à celui de “Serious Game”, pour des raisons lexicales et marketing : comme beaucoup, je préfère apprendre en m’amusant que jouer sérieusement, même si cela ne change rien à la méthode !

Que devons-nous finalement déduire de cette “nouveauté” ? Quand on connait les difficultés que rencontre l’e-learning on peut dire que ce coup marketing tombe au bon moment : celui où l’on tente de relancer, comme on le peut, un concept e-learning qui promet beaucoup en termes économiques, mais qui a du mal à répondre aux attentes des ressources humaines.

Nous pouvons également constater que pour faire parler de soi (voir X-perteam), il vaut mieux renommer ce qui existe déjà, que créer une méthode réellement innovante sans nom.

A tester cependant, si l’équipe d’X-perteam nous lit…