Membre de la direc­tion de l’éducation de l’OCDE, Andreas Schleicher vient de publier un « Plaidoyer pour un ensei­gne­ment moderne ».

Pour lui, « en matière d’éducation, nous nous contentons la plupart du temps de reproduire ce qui s’est toujours fait : Les professeurs enseignent aux élèves ce qu’ils ont eux-mêmes appris.

Or, il est très important d’ouvrir les yeux et les oreilles pour mesurer les changements du monde, pour comprendre comment la manière d’utiliser nos compétences doit évoluer.
C’est un défi primordial pour l’éducation.

Avec l’apparition des smartphones, des ordinateurs et d’Internet, l’enjeu n’est plus désormais de permettre aux élèves de reproduire simplement ce qu’ils ont appris, mais de leur donner des capacités créatives, de leur apprendre à extrapoler, à utiliser leurs connaissances pour faire face à des situations nouvelles, de leur transmettre l’envie et la capacité de continuer à apprendre tout au long de leur vie ».

« Pour construire les com­pé­tences nou­velles, il faut faire tom­ber les murs entre les classes,
entre les matières et même entre les écoles ! L’enseignement du futur, ne pourra plus être l’affaire
d’un pro­fes­seur isolé dans sa vieille salle de classe. »

Lire la suite sur le site de VousNousIls