À compter de l’automne 2016, l’enseignement de l’écriture cursive prendra progressivement fin dans les écoles de Finlande et sera remplacé par des cours de maîtrise du clavier et d’écriture électronique.

Dès septembre 2016, la Finlande abandonnera l’enseignement de l’écriture cursive.

Dès cette date, cet enseignement sera remplacé par des cours de maîtrise du clavier et d’écriture électronique

ecriture

 

En effet, le numérique prend une place toujours plus importante dans nos vies. Smartphones, ordinateurs et tablettes font partie du quotidien des jeunes adultes, qui écrivent de moins en moins à la main.

L’Office national de l’éducation a justifié ce changement de cap important par ces mots :

« Avoir de bonnes compétences dactylographiques est devenu d’importance nationale. Ce sera un bouleversement culturel majeur, mais savoir écrire avec un clavier est plus pertinent pour la vie quotidienne. »

La Finlande suivra ainsi l’exemple des Etats-Unis, où l’écriture cursive est sortie du tronc commun des enseignements en 2014, dans 45 États.

Mais  les élèves y apprennent toutefois toujours à écrire en lettres d’imprimerie, ou script.

Pourtant, certains neuroscientifiques soulignent l’importance de l’écriture cursive pour améliorer le développement du cerveau, de la motricité, la maîtrise de soi et même la dyslexie. C’est pourquoi la France qui avait réfléchi dès l’année 2000 à cette suppression de l’apprentissage de l’écriture cursive y a renoncé .