Tag: éducatif

Rapport PISA, si les tablettes et des contenus appropriés faisaient bouger les lignes….

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui établit tous les 3 ans le classement des systèmes scolaires (PISA), a pour la première fois évalué les jeunes de 15 ans sur la résolution de problèmes concrets et complexes.

Les experts parlent ici de « capacités d’apprentissage autodirigé face à un environnement et des technologies en constante évolution ».

Les exercices tous réalisés sur ordinateur ne demandaient directement aucune compétence disciplinaire et classique. Ils faisaient appel à la logique, au bon sens, aux capacités d’analyse, à l’esprit critique… Tout ce dont on a besoin presque tous les jours dans le monde du XXIème siècle, siècle du numérique, de l’information et des technologies.

L’objectif était d’évaluer dans quelle mesure ces élèves sont capables de résoudre des problèmes dont la solution n’est pas immédiatement évidente, pour ainsi démontrer leur ouverture à la nouveauté, leur capacité à gérer l’incertitude et leur aptitude à construire un raisonnement afin d’atteindre leurs objectifs.

Voici quelques exemples de types d’exercices proposés :  établir le plan de table d’une fête, où certains invités se côtoient, d’autres pas, optimiser les réglages d’un lecteur MP3, acheter sur un distributeur des billets de train au meilleur prix, régler un thermostat ou trouver l’itinéraire le plus rapide vers une destination par exemple.

Pour tester vos compétences en résolution de problèmes

 

exemplepisa

Quels sont les résultats obtenus par nos ados ?

Avec 511 points, la France se situe à la 13ème place sur 44.

Le classement est une nouvelle fois dominé par les Asiatiques, avec un trio de tête partagé entre Singapour (562), la Corée du Sud (561) et le Japon (552), largement au-dessus de la moyenne des pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), établie à 500 points.

Outre le score atteint par chaque pays, il permet d’évaluer plus finement la proportion des élèves de 15 ans qui peuvent être considérés comme particulièrement bien armés pour la résolution de problèmes complexes demandant des capacités de raisonnement et de l’intuition plus que des connaissances scolaires. Cette part, qui est de 11,4% pour l’ensemble des pays de l’OCDE, est de 17,5% pour Taiwan.

classement

 

Et si les tablettes et des contenus appropriés faisaient bouger les lignes….

La tablette : un outil tactile à haute valeur cognitive qui permet à l’élève de s’exercer et de se corriger et de pratiquer la méthode « essai erreur » souvent oubliée  dans les salles de classe.

Contrairement aux TBI qui ont dû leur succès aux démonstrations magistrales qui laissaient l’enseignant chef d’orchestre et ouvraient peu la porte à l’expérimentation côté apprenant, les tablettes permettent d’entrevoir de nouvelles situations pédagogiques avec des apports non négligeables :
- Une différenciation plus facile à mettre en œuvre
- Des interactions développées entre élèves
- Un engagement dans les activités d’apprentissage renforcé
- Une dédramatisation de l’erreur accrue

Et ailleurs ?

Depuis la  rentrée scolaire 2012, la Thaïlande  a doté chaque élève d’une tablette, sur deux niveaux d’enseignement (équivalent du CP et de la sixième ). Ce sont 1,6  million d’enfants équipés et 40 000 écoles mises en réseau . Chaque tablette est équipée de logiciels pour l’enseignement des sciences, des mathématiques, de l’anglais, du Thaï et des « social studies ». Les tablettes peuvent aussi se connecter par internet en wifi à des ressources externes. Un site spécial propose gratuitement des ressources pour l’enseignement des sciences.

Le Canada (8ème) a déjà modifié ses programmes scolaires pour y inclure davantage «  les compétences du XXI ème siècle ».

N’est-ce pas cela le vrai apport de ces outils dans l’évolution des pratiques pédagogiques ?

Pour télécharger le rapport PISA.


Onlineformapro apporte son expertise lors du séminaire organisé par l’Université Cadi Ayyad de Marrakech

L’Université Cadi Ayyad de Marrakech a organisé ce samedi 7 Décembre, un séminaire intitulé « Plates-formes pédagogiques et mise en place des contenus numériques et linguistiques ».

A cette occasion, Maxime Vauthier (Onlineformapro) et Christophe Majkowski (Commest) avaient été conviés afin d’apporter leur expertise dans le domaine et présenter les grandes opportunités que représentent l’adoption et le déploiement du e-learning pour les établissements d’enseignement supérieur au Maroc.

Les solutions e-learning  fullweb d’Onlineformapro et de Commest sont particulièrement adaptées aux étudiants du 21ème siècle.

Qu’ils soient dans les locaux de leur établissement, à leur domicile, en stage, à l’étranger ou dans tout autre endroit bénéficiant d’une connexion à Internet, ils se forment à leur rythme sans contrainte de lieu, ni de temps.

En 2005, OnlineFormapro a signé un accord-cadre avec le ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Elle équipe aujourd’hui de nombreuses universités françaises et internationales.

 

 



Devenir e-Parent

Avec l’avènement  de l’internet social, les adultes ont besoin de savoir et de comprendre ce que leurs enfants font en ligne pour les aides à tirer le meilleur du web.

Le Réseau Éducation Médias a créé le tutoriel « Devenir e-Parent » pour répondre à un réel besoin de la part des parents.

 

 

 

 

 

 

En savoir plus : http://habilomedias.ca/sites/default/files/tutorials/eparent/francais/index.html


Onlineformapro au service de la solidarité numérique

Depuis le mois de février 2013, Onlineformapro s’engage aux côtés de l’association « Solidarité informatique »  qui se donne pour mission d’initier à l’informatique les personnes de milieux défavorisés.

Dans le cadre de ce partenariat, Onlineformapro met gratuitement à disposition des apprenants de « Solidarité informatique » son LMS OnlineManager et des formations de son catalogue (Open Office Premier pas informatiques les bases informatiques Savoir de base Français et math et Windows 7)

Retrouvez toutes les informations sur cette belle initiative en cliquant ici !

 

 


Miser sur le e-learning

Un article de Sébastien Breteau sur Atlantico.fr, à lire ICI


Les domosores

Les domosores est un serious game destiné aux enfants dont l’objectif est de les sensibiliser aux dangers domestiques.

Le joueur devra détecter 5 situations à risque (chute, étouffement, brûlure, intoxications, coupure, décharge électrique) dans chacune des pièces de la maison.

Un chronomètre compte le temps passé dans chaque pièce, plus on agit rapidement, plus le score augmente !

Pour plus d’informations : http://www.lesdomosores.fr


Digital Dialects : jeux et exercices pour apprendre les rudiments de 60 langues étrangères


Digital Dialects propose des ressources en ligne pour l’apprentissage des langues étrangères, à partir de nombreux jeux et exercices au format Flash. Pour réviser  les nombres, les couleurs, les animaux, la nourriture, l’alphabet… et apprendre les rudiments de 60 langues.

  

                                                          Accédez ici à Digital Dialects


Moderniser la pédagogie par l’utilisation du numérique

Le plan de développement des usages du numérique démarre cette rentrée scolaire 2011.
Déjà 13 académies sont retenues (Aix-Marseille, Besançon, Bordeaux, Créteil, Grenoble, La Réunion, Lyon, Nancy-Metz, Nantes, Reims, Rouen, Toulouse et Versailles). Elles pourront  réaliser leurs projets d’innovation éducative et acquérir des outils et contenus numériques.

Moderniser la pédagogie par l’utilisation du numérique, c’est tout l’enjeu de l’École aujourd’hui. Dans sa circulaire de rentrée, la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) place le numérique parmi les principaux défis à relever, en particulier sur le plan de la formation des enseignants. La généralisation des outils multimédias dans la société et, de plus en plus, dans les écoles, rend, en effet, nécessaire l’évolution du métier d’enseignant : nouvelles formes de transmission des savoirs, multiples interactions possibles pendant et après les cours.

Rappelez-vous Le rapport de la mission parlementaire de Jean-Michel Fourgous sur la modernisation de l’école par le numérique. Le rapport Fourgous est à la fois un plaidoyer pour l’intégration des TICE dans l’enseignement et un programme de 70 mesures pour faire basculer l’École dans l’ère numérique.

Propos d’Arnaud Montebourg
«Notre pays doit prendre le virage du numérique, le numérique non pas comme instrument mais comme lieu de savoirs et de pédagogie et j’entends ici fixer un cap».


FOAD : une nouvelle filière d’apprentissage à Wittelsheim

Le lycée Amélie-Zurcher de Wittelsheim a développé une nouvelle filière professionnelle 100 % FOAD,  le BTS HPE  (Hygiène-Propreté-Environnement).

A côté du traditionnel CAP, qu’on appelle maintenant MLH (maintenance et hygiène des locaux), le lycée, unité de formation habilitée, a développé cette nouvelle filière innovante.

Après avoir décroché leur Bac Pro Hygiène et Environnement, les jeunes ont la possibilité de préparer un BTS, l’originalité étant qu’il fonctionne selon le format Formation Ouverte à Distance…

L’article DNA


Pour un enseignement moderne

Membre de la direc­tion de l’éducation de l’OCDE, Andreas Schleicher vient de publier un « Plaidoyer pour un ensei­gne­ment moderne ».

Pour lui, « en matière d’éducation, nous nous contentons la plupart du temps de reproduire ce qui s’est toujours fait : Les professeurs enseignent aux élèves ce qu’ils ont eux-mêmes appris.

Or, il est très important d’ouvrir les yeux et les oreilles pour mesurer les changements du monde, pour comprendre comment la manière d’utiliser nos compétences doit évoluer.
C’est un défi primordial pour l’éducation.

Avec l’apparition des smartphones, des ordinateurs et d’Internet, l’enjeu n’est plus désormais de permettre aux élèves de reproduire simplement ce qu’ils ont appris, mais de leur donner des capacités créatives, de leur apprendre à extrapoler, à utiliser leurs connaissances pour faire face à des situations nouvelles, de leur transmettre l’envie et la capacité de continuer à apprendre tout au long de leur vie ».

« Pour construire les com­pé­tences nou­velles, il faut faire tom­ber les murs entre les classes,
entre les matières et même entre les écoles ! L’enseignement du futur, ne pourra plus être l’affaire
d’un pro­fes­seur isolé dans sa vieille salle de classe. »

Lire la suite sur le site de VousNousIls


  • avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • Copyright © 1999-2011 . Tous droits réservés.